Règles d’hygiène numérique à respecter pour une sécurité optimale

hygiène numérique

Depuis toujours, l’hygiène fait partie de votre quotidien et vous aide à prendre des décisions
intelligentes concernant soit votre corps soit d’autres choses. Ce principe s’applique aussi dans le
domaine de l’informatique, et dans ce cas on parle d’hygiène numérique. L’usage croissant d’outils
informatiques dans tous les domaines d’activités de la vie de l’homme peut en effet exposer à
différents risques. Il est donc primordial de corriger ses habitudes au quotidien, parce que les
conséquences peuvent souvent être déplorables ou calamiteuses. Pour cela, vous vous devez de
connaître les bonnes pratiques en matière d’hygiène informatique pour une sécurité optimale. Dans
la suite, nous allons vous présenter quelques-unes de ces règles.

Qu’est-ce que l’hygiène numérique ?

L’hygiène numérique est un concept qui vous amène à penser ou réfléchir de façon proactive à
la cybersécurité afin de ne pas faire face à des problèmes de sécurité en ligne. Ce sont des
précautions à prendre pour vous protéger contre les menaces en ligne (virus, fraudes, etc.). Elle peut être considérée comme une compétence que vous devez développer et utiliser au quotidien pour améliorer votre sécurité sur internet. Force est de constater que beaucoup ne prennent pas encore cela au sérieux, alors que les menaces virtuelles empirent de jour en jour. Une cyberattaque entraîne souvent un vol financier, d’identité ou de données. Pour éviter une situation désastreuse à l’avenir et freiner les cybercriminels, vous devez donc chercher à mettre en place des règles d’hygiène informatique efficaces aussi naturellement que possible.

Quelques règles d’hygiène numérique

Les mesures d’hygiène informatique vous aident à vous protéger en ligne de toutes sortes de menaces. Elles sont le socle qui sécurise votre vie numérique, et vous devez les respecter afin d’éviter les déconvenues.

Vérifier la sécurité et fiabilité des sites que vous visitez

Avant d’aller sur n’importe quel site, vous devez vérifier s’il est fiable et s’il vous garantit une navigation sécurisée. Pour ce faire, il faut faire attention à un certain nombre de détails. Regardez par exemple comment est écrite son URL, et l’aspect général du site. Même si les apparences sont trompeuses et qu’il ne faut pas s’arrêter uniquement à cela, ce premier examen va éliminer la plupart des sites véreux de seconde zone. Un site dont l’URL commence par « HTTPS » a par exemple plus de chances d’être fiable. Ensuite, allez plus loin en faisant attention aux mentions légales et aux conditions générales de vente. Le site a-t-il un propriétaire bien désigné ? Laisse-t-il des coordonnées pour joindre les responsables ? Tout cela permet de savoir si vous êtes sur une plateforme créée par des personnes honnêtes ou pas.

La sécurité des sites est très importante, surtout si vous accédez à un site de vente ou à une plateforme de jeux, plus particulièrement de casino en ligne. En effet, avant de vous inscrire sur un casino virtuel pour jouer en argent réel, il est vital de vous assurer de sa fiabilité. La raison derrière cela, c’est la sécurité de votre argent vu que l’établissement de pari dispose de portefeuille virtuel que vous alimentez avec vos sous. Pour vérifier la sécurité et la fiabilité de ces plateformes, il faut s’assurer d’une part qu’elle respecte les normes en matière de jeu en ligne, et ce à travers la détention d’une licence d’organismes reconnus comme Curaçao, UK Gaming Commission, etc. D’autre part, vous devez vérifier que le casino utilise le protocole de sécurité SSL ainsi que des moyens de paiement fiables comme les cryptomonnaies, les cartes visa, etc. Un casino sûr et fiable au Québec par exemple se doit d’utiliser tous les outils technologiques efficaces à disposition pour protéger les données confidentielles de ses clients. Une fois inscrit, vous pouvez remporter d’importantes sommes d’argent retirables en argent réel sur ces sites légitimes.

Choisir des mots de passe complexes et fiables

Il est important de choisir des mots de passe complexes pour sécuriser vos divers appareils ou comptes d’utilisateur. Ils doivent être complexes, uniques, longs et contenir 8 à 12 caractères au minimum. Ces derniers peuvent être des symboles, des chiffres, des lettres en minuscule ou en majuscule. Il faut donc éviter les mots de passe faciles avec des combinaisons simples et basiques à base de votre prénom, numéro de téléphone ou date de naissance qui peuvent être rapidement devinés. De plus, vous devez éviter de les noter, de les partager, de faire usage deux fois du même et surtout vous devez régulièrement les modifier. Si vous avez du mal à créer et retenir les mots de passe vous pouvez tenter d’utiliser un gestionnaire de mots de passe afin qu’il définisse des termes importants, les mémorisent pour vous et les protègent. Les cybercriminels ont souvent du mal avec des mots de passe compliqués et générés régulièrement en utilisant de nombreux caractères.

Effectuer des mises à jour de vos outils numériques

Un outil informatique non à jour peut faire l’objet d’attaques ou être vulnérable aux menaces informatiques. En effet, les mises à jour régulières de vos logiciels, systèmes d’exploitation, navigateurs web ou applications intègrent de récents ou nouveaux programmes pouvant éliminer ou corriger les erreurs des versions passées. Il vous est possible de configurer vos appareils pour que la mise à jour s’effectue automatiquement afin que vous puissiez bénéficier de la protection la plus récente en date. Il faut savoir que les développeurs de logiciels n’avertissent pas toujours de la mise en place d’un correctif, car cela pourrait aussi alerter ces pirates. Dans le cas où elles ne sont pas automatiquement effectuées, vous devez les télécharger seulement via les plateformes officielles des éditeurs.

Faire des sauvegardes régulières

Cette règle est l’une des plus importantes pour éviter le chagrin dû à la perte, au vol, à la destruction de vos fichiers en cas d’attaques de virus. Une sauvegarde régulière de vos informations personnelles ou professionnelles vous protège aussi en cas de panne de votre outil suite à un piratage informatique. Il est donc judicieux d’effectuer des sauvegardes régulières de vos données importantes hors ligne, sur un DVD enregistrable, une clé USB ou un disque dur externe et en ligne via un service de stockage (cloud) ou sur un serveur de stockage en réseau. Pour le dernier, il vous suffit de payer un NAS (Network Attached Storage) ou de créer votre serveur FTP personnel si vous êtes doué en informatique.

Utiliser un antivirus et un pare-feu pour votre hygiène numérique

Sur le web, il y a de nombreux et variés fichiers malveillants, et l’utilisation de certains outils de défense est importante pour une bonne hygiène numérique. Qu’il s’agisse de ransomware, de cheval de Troie, de logiciels espions encore appelés spyware ou de virus, ils sont utilisés par les cybercriminels afin de porter atteinte à la sécurité de vos appareils. Toutefois, il existe aussi des outils capables de vous protéger de ces intrusions. Il s’agit notamment des antivirus, des antimalwares et des pare-feux évidemment s’ils sont bien configurés. Un pare-feu représente le premier rempart quand on parle de sécurité réseau, car il empêche les utilisateurs n’ayant pas d’accès de se rendre sur vos serveurs de messagerie, vos sites web, et toutes autres sources accessibles depuis internet. Un antivirus par contre fait office de prévention, empêche les programmes malveillants de type virus ou autres d’infecter vos appareils, et les protège des failles de sécurité présentes. Un antimalware détruit les logiciels malveillants ayant déjà été téléchargés et activés sur vos matériels informatiques. Il est donc vital de faire usage de tous ces outils afin de pouvoir maximiser la sécurité de vos données.

Faire preuve de vigilance avec la messagerie électronique (e-mail) pour préserver votre hygiène numérique

Les liens ou pièces jointes qu’on vous envoie par messages électroniques peuvent être utilisés pour récupérer vos informations personnelles. Il est donc important de protéger vos e-mails de tous pirates en prenant quelques mesures bien précises. L’hameçonnage est la technique la plus courante utilisée par les cybercriminels pour pirater votre messagerie. En effet, ces derniers s’approprient illégalement l’identité d’un de vos proches ou d’une organisation assez connue afin de prendre vos données confidentielles. Si jamais ces pirates y parviennent, ils peuvent récupérer vos informations bancaires, les mots de passe provenant des sites sur lesquels vous vous êtes rendus, etc. Pour empêcher cela :

  • Il vous faut éviter de communiquer vos informations personnelles par mail
  • Il faut éviter de cliquer sur un lien ou une pièce jointe contenu dans un message. Il vous suffit de mettre le curseur sur ledit lien pour vous montrer son adresse de provenance puis décider si vous cliquez dessus ou non
  • Vous devez vérifier que l’utilisation du protocole de sécurisation des échanges via internet, le Secure Sockets Layer (SSL) soit actif avant d’envoyer un mail
  • Il vous faut activer si cela est possible la double authentification afin de sécuriser vos accès à la page
  • Il vous faut contrôler l’adresse d’une plateforme internet avant de renseigner vos données. Vous devez faire des recherches et voir s’il correspond parfaitement au véritable site, car dans le cas contraire il est frauduleux

Également en cas de doute sur la provenance d’un courrier, vous pouvez contacter l’organisme ou la personne en question directement afin de vous assurer qu’il a bien envoyé le message. Cette règle est aussi importante que les autres et vous épargne quelques soucis supplémentaires.

Éviter de vous connecter aux réseaux wifi publics ou inconnus

Les réseaux publics constituent de véritables aubaines pour les cybercriminels. Ces derniers peuvent facilement y accéder et en prendre le contrôle afin d’intercepter vos données personnelles. Il vous faut donc éviter de vous connecter à ces réseaux le plus possible. Pour cela, vous devez d’abord désactiver vos connexions sans fil telles que Bluetooth, wifi, etc., lorsque vous ne les utilisez pas afin d’éviter qu’elles se connectent de manière automatique à un réseau public. Ensuite, si vous vous retrouvez dans une situation où vous n’avez pas d’autres possibilités que de faire usage d’un wifi inconnu ou public, n’y effectuez aucun type d’opérations sensibles comme le renseignement d’informations confidentielles ou le paiement par carte bancaire. Il ne faut pas oublier de sécuriser le partage de connexion par un mot de passe approprié pour empêcher qu’un inconnu ait accès à vos informations partagées. Autre point important, si vous disposez d’un modem wifi, sécurisez-le par un mot de passe afin d’éviter qu’une tierce personne accède à vos données personnelles.

Privilégier les sites sûrs

Il faut éviter de visiter des sites illicites ou douteux, car certains peuvent contenir des virus ou héberger des contrefaçons. Ne prenez jamais de fichiers provenant d’une plateforme de téléchargement illégale et ne vous servez jamais de sites non officiels. La raison, on y retrouve généralement des fichiers infectés et parfois des programmes malveillants (virus ou autres). Si vous souhaitez télécharger une application sur votre tablette, smartphone ou PC, il vous est conseillé de n’user que des magasins officiels ou de vous rendre sur la plateforme officielle de l’application en question.

You May Also Like

About the Author: Thibault

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.